45 ANS À FAIRE RAYONNER LA CULTURE D'ICI ET D'AILLEURS!

	

Photos


Après une longue et étonnante saga de près de huit ans qui a parfois fait craindre l’irréparable, le Grand Théâtre de Québec voyait le jour il y a de cela quarante-cinq ans. Une longue histoire d’amour émerge alors entre les habitants de la capitale avides d’un complexe culturel de cette envergure et les artistes de tous les horizons. De l’idée de départ lancée en 1963 par le premier ministre Jean Lesage d’instaurer un édifice regroupant tous les arts de la scène à l’inauguration officielle, le projet du Grand Théâtre n’est pas sans entraves ni rebondissements. Entre hésitations ministérielles, changement de gouvernement, grève dans le secteur de la construction et autre aléas, c’est presque avec étonnement que la dernière pierre est posée à l’édifice et que le Grand Théâtre de Québec ouvre enfin ses portes le 17 janvier 1971.

L’Orchestre symphonique de Québec, sous la direction de Wilfrid Pelletier et de Pierre Dervaux, présente un concert inaugural qui donne le coup d’envoi à une semaine de festivités. Les Grands Ballets Canadiens de Montréal y participent en proposant leur version de Tommy et le Théâtre du Trident offre sa première production, la pièce O-71 de Jean Barbeau. Quarante-cinq ans plus tard, le Grand Théâtre aura permis à des milliers d’artistes de se produire sur les scènes des salles Louis-Fréchette et Octave-Crémazie, afin de partager avec le public une passion commune, celle de faire rayonner la culture d’ici et d’ailleurs.

Consultez cette section web dédiée à notre 45e anniversaire pour en savoir plus sur notre histoire, les faits saillants des dernières années et les artistes ayant foulés les planches de nos deux salles!